Metadonnées: Modèle hydrostratigraphique 3D de la région de Québec

Métadonnées PNA : plus d'info

Identification

Résumé

Cette thèse s'inscrit dans un effort conjoint entre la Commission géologique du Canada (CGC-Québec) et l'Institut National de Recherche Scientifique, Centre Eau Terre Environnement (INRS-ETE) visant à établir un modèle géologique tridimensionnel des formations superficielles de la région de Québec. La réalisation d'un modèle géologique 3D a permis de reconstituer de façon cohérente les différentes combinaisons d'unités géologiques quaternaires dans la région d'étude. L'intégration de données archivées et de nouvelles données a permis d'élucider la complexité architecturale des sédiments dans la vallée enfouie de la basse-ville et dans les terrains adjacents. La base de la séquence stratigraphique est constituée d'un till inférieur surmonté de sable marin inférieur. Le till supérieur surmontant ces sables représente la phase principale de la glaciation laurentienne dans le secteur de Québec. Sur ce till reposent des silts argileux marins concentrés principalement dans les diverses dépressions topographiques, ainsi que de grands complexes deltaïques à l'embouchure des principales rivières. Dans la basse ville, un delta tardif a fait l'objet d'une analyse hydrogéologique préliminaire. En effet, l'épaisseur et l'étendue de ce delta en font un important aquifère, susceptible d'être exploité tant sur le plan hydrique que géothermique.
Statut:registre complété
TitreModèle hydrostratigraphique 3D de la région de Québec
Date2011-01-01 (registre publication)
Date2011-01-01 (registre création)
Édition
Date de l'édition
Groupe cité
registre contact
Nom
OrganisationGouvernement du Canada; Ressources naturelles Canada; Commission géologique du Canada
Position
Information
AdressePoint de livraison :
Ville :
Région administrative :
Code Postal :
Pays :
Courriel nrcan.gsc-geosciencedata-donneesgeoscience-cgc.rncan@canada.ca
Téléphone
Ressources en ligne
Groupe cité
registre chercheurPrincipal
NomMichel Parent
OrganisationGouvernement du Canada; Ressources naturelles Canada; Commission géologique du Canada - CGC Québec
Position
Information
AdressePoint de livraison : 490, rue de la Couronne, 3e étage 490, rue de la Couronne, 3e étage
Ville : Québec Québec
Région administrative : Québec Québec
Code Postal :
Pays : Canada Canada
Courriel michel.parent@canada.ca
Téléphonetelephone voix; 1 (418) 6542657
Ressources en ligne
Groupe cité
registre créateur
NomLise Lamarche
OrganisationInstitut national de la recherche scientifique, INRS Centre Eau Terre Environnement
Position
Information
AdressePoint de livraison :
Ville :
Région administrative :
Code Postal :
Pays :
Courriel
Téléphone
Ressources en ligne
Groupe cité
registre conservateur
NomFrançois Létourneau
OrganisationGouvernement du Canada; Ressources naturelles Canada; Commission géologique du Canada - CGC Québec
Position
Information
AdressePoint de livraison : 490, rue de la Couronne, 3e étage 490, rue de la Couronne, 3e étage
Ville : Québec Québec
Région administrative : Québec Québec
Code Postal :
Pays : Canada Canada
Courriel francois.letourneau@canada.ca
Téléphonetelephone voix; 1 (418) 6543826
Ressources en ligne
Représentationregistre modèleNumérique
Série

Publication associée

  • Lamarche, Lise (2011) Évolution paléoenvironnementale de la dynamique quaternaire dans la région de Québec: Application en modélisation tridimensionnelle et hydrogéologique. Ph.D. Thesis. Earth Sciences, Institut national de la recherche scientifique, Québec, Canada. 222 p.

Buts

La modélisation géologique 3D a comme but premier de définir les limites spatiales des différentes unités hydrostatigraphiques dans le contexte d'une étude hydrogéologique préliminaire, notamment celle du delta de la basse ville de Québec. La modélisation géologique tridimensionnelle permet de contraindre l'interpolation des propriétés hydrauliques à l'intérieur des différents hydrofaciès.

Mot(s) clé(s)

Thesaurus
TitreThésaurus des sujets de base du gouvernement du Canada
Date2004 (registre création)
Date2013-05-11 (registre publication)
Édition
Date de l'édition
Groupe cité
registre conservateur
Nom
OrganisationGouvernement du Canada; Bibliothèque et Archives Canada
Position
Information
Typeregistre
TermesHydrogéologie
Thesaurus
TitreThésaurus RNCan - CGC - Hydrogéologie
Date2009-01-01 (registre création)
Édition
Date de l'édition
Groupe cité
registre contact
Nom
OrganisationCommission Géologique du Canada - Geological Survey of Canada
Position
Information
Typeregistre product
TermesModèle 3D
Thesaurus
TitreThésaurus RNCan - CGC - Hydrogéologie
Date2009-01-01 (registre création)
Édition
Date de l'édition
Groupe cité
registre contact
Nom
OrganisationCommission Géologique du Canada - Geological Survey of Canada
Position
Information
Typeregistre theme
TermesEau souterraine
Thesaurus
TitreThésaurus RNCan - CGC - Hydrogéologie
Date2009-01-01 (registre création)
Édition
Date de l'édition
Groupe cité
registre contact
Nom
OrganisationCommission Géologique du Canada - Geological Survey of Canada
Position
Information
Typeregistre theme
TermesQuaternaire
Thesaurus
TitreThésaurus RNCan - CGC - Hydrogéologie
Date2009-01-01 (registre création)
Édition
Date de l'édition
Groupe cité
registre contact
Nom
OrganisationCommission Géologique du Canada - Geological Survey of Canada
Position
Information
Typeregistre place
TermesRégion de Québec
Représentation spatialeregistre vecteur
Languefra; CAN
Jeu de charactèresutf8
Catégorie ThématiquegeoscientificInformation
EmpriseLocalisation
-71.800000000,46.667000000;-70.950000000,47.010000000
Informations supplémentaires

Distribution

Informations spécifiques au mode de distribution des données
Format
NomGOCAD Model
Versionnot applicable

Distributeur

Contact
registre contact
Nom
OrganisationGouvernement du Canada; Ressources naturelles Canada; Commission géologique du Canada
Position
Information
AdressePoint de livraison :
Ville :
Région administrative :
Code Postal :
Pays :
Courriel nrcan.gsc-geosciencedata-donneesgeoscience-cgc.rncan@canada.ca
Téléphone
Ressources en ligne

Distributeur

Contact
registre distributeur
NomÉric Boisvert
OrganisationGouvernement du Canada; Ressources naturelles Canada; Commission géologique du Canada - CGC Québec
Position
Information
AdressePoint de livraison : 490, rue de la Couronne, 3e étage 490, rue de la Couronne, 3e étage
Ville : Québec Québec
Région administrative : Québec Québec
Code Postal :
Pays : Canada Canada
Courriel eric.boisvert2@canada.ca
Téléphonetelephone voix; 1 (418) 6543705
Ressources en ligne

Option de Transfert


Qualité


Domaine de la description de la qualité:registre jeuDonnées

Lignage

Message Lignage des données
Le lignage des données est la description des sources de données qui ont été utilisées pour construire le présent jeu de données.


Introduction
Étape Sources
Le type, le format et la fiabilité des données sont variables et demandent un traitement préliminaire avant l'intégration des données dans le logiciel de modélisation. La multitude des sources de données oblige une évaluation de la fiabilité des données et une standardisation de celles-ci (Ross et al., 2005). Les données de localisation de forage et la profondeur des diverses unités sont intégrées au modèle géologique 3D à l'aide d'une approche par coupe 2D. Les unités géologiques sont interprétées et dessinées sur chacune des coupes pour être ensuite intégrées dans Gocad®. Les interprétations des données géophysiques sont validées ou modifiées à l'aide des forages localisés à proximité des levés. L'intégration dans le modèle 3D des données s'effectue par l'application de contraintes sur les surfaces des unités géologiques. Pour ce faire, il existe 2 types de contraintes fréquemment utilisées, soit une contrainte souple ou stricte. Les contraintes strictes sont utilisées dans le cas où les données sont localisées avec une précision acceptable dans les 3 axes (XYZ), par exemple, les marqueurs des forages dont la fiabilité est maximale. Les contraintes souples sont utilisées lorsqu'il existe une incertitude sur la localisation de la donnée, toutefois les renseignements liés à cette donnée donnent une information supplémentaire sur la géométrie de sous-surface d'une unité. De même, si l'interprétation d'une unité mince sur la carte géologique indique que la seconde unité est située à faible profondeur, une contrainte d'épaisseur flexible peut être appliquée sur l'unité sous-jacente. La méthode d'interpolation utilisée est la DSI (Discrete Smooth Interpolation) de Gocad® qui réduit le plus possible la tangente à la pente de la surface (Mallet, 2002). Les surfaces construites représentent le contact supérieur des différentes unités géologiques. Un maillage 3D (voxet) de 250m x 250m x 2m a été construit sur l'ensemble de la zone d'étude. La répartition des cellules associées aux unités dans les différentes régions du modèles 3D s'effectue comme suit : 1) la région correspondante à chacune des unités géologiques est construite en sélectionnant l'ensemble des cellules localisées sous la surface modélisée représentant la limite supérieure de l'unité ; 2) une soustraction des cellules correspondant aux unités sous-jacentes est réalisée. La construction est donc réalisée en ordre stratigraphique, de la base (unités plus anciennes) au sommet (unités plus jeunes).
Il existe différentes sources de données de sous-surface. Les données directes sont associées aux marqueurs des différents forages, aux observations de surface ou aux coupes géologiques sur le terrain, tandis que les mesures indirectes proviennent généralement de levés géophysiques dont les paramètres peuvent être reliés aux propriétés physiques ou mécaniques des sédiments.
Les unités géologiques modélisées sont présentées en ordre stratigraphique, du bas (plus ancien) vers le haut (plus récent). Substratum rocheux (R) : non-différencié. Sédiments glaciaires inférieurs (Ts) : Till compact ancien d'une épaisseur variant entre 1 et 5 m caractérisé par un diamicton graveleux avec clastes jointifs. Sédiments quaternaire anciens (Q) : Des sédiments quaternaire anciens non-différenciés ont été préservés dans plusieurs vallées et peuvent atteindre une épaisseur de plusieurs dizaines de mètres. Sédiments glaciaires supérieurs (Ti) : Till en couverture quasi-continue sur l'ensemble du secteur à l'étude. Cette unité peut dépasser les 30 m d'épaisseur par endroits. Sédiments fluvioglaciaires non-différenciés (G) : Ensemble des faciès d'épandage proglaciaire subaérien, d'épandange proglaciaire subaquatique et juxtaglaciaire. Constitués d'un mélange hétérogène de sables et graviers avec des passées de sable silteux ou même de diamicton, ces 3 types de sédiments ne peuvent pas être distingués les uns des autres en forage, de sorte qu'ils ont été regroupés lors de la modélisation géologique 3D. Leur épaisseur peut atteindre 40 m au niveau de l'esker au nord de Valcatier. Sédiments deltaïques glaciolacustres (Ld) : D'une épaisseur de moins de 20 m, ces sédiments reposent sur la séquence fluvioglaciaire dans le secteur de la vallée de la rivière Montmorency. Sédiments glaciomarins fins d'eau profonde (Ma) : Les sédiments marins d'eau profonde sont surtout constitués de silt argileux ou d'argile silteuse déposés dans les dépressions topographiques. D'une épaisseur pouvant atteindre 50 m en forage, ces argiles constituent un aquitard sous-jacent à l'aquifère de Québec. Sédiments glaciomarins intertidaux (Mi) : Sédiments constitués de silts et silts sableux et mis en place en zone intertidale ou infratidale dans des baies ou bras de mer abrités. Épaisseur de 0,5 à 15 m. Sédiments glaciomarins deltaïques et prodeltaïques(Md) : Sables, sables graveleux et graviers qui possèdent toutes les caractéristiques sédimentologiques d'un delta classique. Épaisseur pouvant atteindre 50 m. Sédiments glaciomarins littoraux et prélittoraux (Mb) : Sable, silt sableux, sable graveleux et gravier d'une épaisseur variant de 0,5 à 5 m. Ces sédiments forment généralement une couverture mince sur les sédiments d'eau profonde. Sédiments glaciomarins deltaïques grossiers tardifs (Md_gBV) : Sables graveleux en discordance sur l'unité marine au sud de la zone d'étude dans la basse ville de Québec. Épaisseur variant entre 1 à 5 m. Sédiments glaciomarins deltaïques tardifs (Md_BV) : Sables deltaïques moyens avec une épaisseur de plus de 30 m en amont de la rivière Saint-Charles. Alluvions de terrasses fluviales précoces (Ax) : Unité composée de sable, de silt sableux ou de gravier contenant parfois des fragments de végétaux et déposée dans des zones débordant des couloirs fluviaux actuels. Épaisseur variant entre 1 et 5 m. Sédiments estuariens précoces (AT_sup_delta) : Unité composée de silt, silt sableux, sable contenant généralement des fragments de végétaux terrestres et aquatiques. Épaisseur moyenne de 3 ou 4 m, mais variant de 2 à 10 m. Alluvions de terrasses fluviales (At) : Unité constituée d'un ensemble varié de faciès de sable, silt sableux, sable graveleux et gravier contenant fréquemment des fragments végétaux. Généralement de faible épaisseur (moins de 3 m), cette unité est située à proximité des cours d'eau actuels. Alluvions actuelles (Ap) : Situés dans la plaine inondable actuelle des différentes rivières, les sédiments sont caractérisés par un mélange hétérogène de faciès. D'une épaisseur inférieure à 3 m, ces sables, silts sableux, sables graveleux et graviers contenant fréquemment des fragments de végétaux. Sédiments organiques (O) : Se retrouvent dans les dépressions mal drainées dispersées sur l'ensemble du secteur. Généralement de faible épaisseur, ils peuvent toutefois atteindre une épaisseur de 4 m. Caractérisée par un sol tourbeux, cette unité est souvent située en bordure d'un plan d'eau. Remblai, sédiments anthropiques (X) : D'importantes activités anthropiques a altéré de façon significative le paysage naturel dans le secteur d'étude. Ainsi, les rives de la rivière St-Charles, de même que celles du fleuve ont été grandement modifiées et leurs berges ont été largement artificialisées. Il est possible d'observer des dépôts hétérogènes de remblai sur une épaisseur de plus de 20 m dans le secteur du port de Québec.
Carte géologique de surface. Observations de terrain. Levés géophysiques. Forage rotosonic.


Détails techniques et contraintes

Identifiant du fichierbe49f04e-cd37-015e-b245-8fd086b3a605
Languefra; CAN
Jeu de caractèresregistre utf8
Niveau hiérarchiqueregistre jeuDonnées
Date2017-03-24
Standard de métadonnéesProfil nord-américain de la norme ISO 19115:2003 - Information géographique - Métadonnées
VersionCAN/CGSB-171.100-2009
Contraintes
Fréquence des mises-à-jourregistre auBesoin

Régionalisation

Les métadonnées sont disponibles dans ces langues (vous pouvez utiliser le menu au haut de la page pour change la langue):
Code de langue Pays Encodage
registre Frenchregistre Canadaregistre utf8

Système de référence géographique

Code du Système de référenceEPSG:26919
Registrehttp://www.epsg-registry.org/
Version6.14

Contacts pour les métadonnées

registre contact
Nom
OrganisationGouvernement du Canada; Ressources naturelles Canada; Commission géologique du Canada
Position
Information
AdressePoint de livraison :
Ville :
Région administrative :
Code Postal :
Pays :
Courriel nrcan.gsc-geosciencedata-donneesgeoscience-cgc.rncan@canada.ca
Téléphone
Ressources en ligne
registre contact
NomFrançois Létourneau
OrganisationGouvernement du Canada; Ressources naturelles Canada; Commission géologique du Canada - CGC Québec
Position
Information
AdressePoint de livraison : 490, rue de la Couronne, 3e étage 490, rue de la Couronne, 3e étage
Ville : Québec Québec
Région administrative : Québec Québec
Code Postal :
Pays : Canada Canada
Courriel francois.letourneau@canada.ca
Téléphonetelephone voix; 1 (418) 6543826
Ressources en ligne